Les médecins généralistes doivent faire face à une augmentation des incapacités de travail de longue durée survenant dans un contexte où les conditions de travail semblent se détériorer pour des troubles psychiques et musculo-squelettiques. L’augmentation de l'âge des patients est bien sûr un facteur de fragilisation supplémentaire.

La SSMG avec les partenaires de l’incapacité de travail (mutualités, médecine du travail) a lancé le premier groupe Trio le 24 mai 2014 dont les objectifs sont multiples :

  • Apprendre le parcours complet de l’incapacité de travail, se familiariser avec les acteurs et la réglementation en vigueur
  • Améliorer la prise en charge des patients dans ce qui touche au travail au sens large
  • Tisser de meilleures collaborations et des échanges réguliers au travers de moments structurés entre les acteurs qui gravitent autour de l’incapacité de travail

Depuis, ces réunions locales se sont multipliées partout en Belgique (en Wallonie, à Bruxelles mais aussi en Flandre). Elles se déroulent sur le même modèle que les Dodecagroupes : 1 médecin généraliste animateur, 1 ou 2 médecins du travail, 1 ou 2 médecins-conseils et 10 à 15 médecins généralistes.

Il s'agit d'un cycle de 3 réunions par an, avec une partie théorique et une discussion de cas pratiques. Ces réunions sont accréditées en sous-domaine «Ethique et économie».

Pour tout savoir sur le réseau Trio

Téléchargement


Voir aussi