AccueilInfos et actualitésActualitésActualités de 2018

14e Baromètre hospitalier : cartographie des hôpitaux selon le coût médian à charge du patient


Sur la base des factures d'hospitalisation de ses membres en 2017, la MC a réalisé des cartes interactives qui permettent de visualiser en un coup d’œil si le séjour en chambre individuelle dans tel ou tel hôpital est « cher » ou « bon marché » par rapport aux autres hôpitaux du pays.

Les données utilisées portent à la fois sur le coût médian (50% des patients paient plus que ...) et le percentile 90 (10% des patients paient plus que ...).
Le coût à charge du patient comprend : les tickets modérateurs, les suppléments d'honoraires et autres frais tels que les suppléments de chambre et de matériel.
Cette cartographie permet de mesurer l'impact du choix de la chambre (individuelle ou à deux lits/commune) sur le coût du séjour hospitalier.

Les chambres individuelles sont indiquées sur les cartes par un lit simple. Chaque hôpital est ainsi identifié par un code couleur correspondant à sa place dans le classement du coût total à la charge du patient :

  • en vert foncé, les hôpitaux faisant partie des 25% d’hôpitaux les moins chers ;
  • en vert clair les hôpitaux faisant partie des 25% à 50% d’hôpitaux les moins chers ;
  • en orange, les hôpitaux faisant partie des 50% à 75% d’hôpitaux les plus chers ;
  • en rouge, les hôpitaux faisant partie des 25% d’hôpitaux les plus chers.

Malgré la présence d’un code couleur identique pour les chambres à deux lits ou communes en légende, vous constaterez, en cochant l’option « séjours en chambre commune ou à deux lits », que le logo avec deux lits est toujours représenté en vert foncé. En effet, les suppléments n’étant pas autorisés en chambre à deux lits ou commune, tous les hôpitaux se situent dans la tranche basse de coût total à charge du patient.

Accouchement : admission avec au moins une nuitée

Ablation du ménisque : hospitalisation de jour

Pose d'une prothèse de hanche : admission avec au moins une nuitée

Ablation de la vésicule biliaire : admission avec au moins une nuitée

Opération de la cataracte : hospitalisation de jour

Remarques importantes

  • Le coût d'une hospitalisation peut varier considérablement d'un hôpital à l'autre. C'est certainement le cas pour les admissions en chambre individuelle mais les différences peuvent aussi être substantielles dans les chambres doubles et communes.
  • Un hôpital « cher » n'offre pas nécessairement une meilleure qualité de soins qu'un hôpital « bon marché » et inversement. Dans certains cas, le coût moyen est plus élevé car l'hôpital traite principalement des patients qui sont sujets à complications. Dans d’autres cas, il n’existe aucune justification à la variation du coût à charge du patient.
  • La Mutualité chrétienne encourage les patients à engager le dialogue avec leur médecin et/ou au service des admissions de l'hôpital à propos des prix pratiqués et de la qualité des soins. En prévision d'une hospitalisation, le patient ne doit pas hésiter à leur demander une estimation des coûts et à leur poser des questions sur les conséquences financières de leur hospitalisation et du traitement.

Voir aussi


Téléchargement