La kinésithérapie périnatale peut uniquement être attestée pour un traitement en rapport direct avec la grossesse et l’accouchement, et spécifiquement prescrit comme tel pour :
  • les patientes enceintes, dans le cadre de la préparation à l’accouchement ;
  • les parturientes ;
  • les patientes qui ont déjà accouché, dans le cadre de la rééducation postnatale.
Le traitement d’autres pathologies, même pour une patiente enceinte ou qui a déjà accouché, et prescrit en dehors de ce cadre spécifique, doit être attesté comme de la kinésithérapie courante, une pathologie F ou une pathologie lourde, en appliquant les règles et procédures qui y sont liées.
Ces prestations sont reprises à l'art. 7, §1, 4° de la nomenclature.
Les règles d’application se trouvent à l'art. 7, § 13.

Demande

Il ne faut pas effectuer de demande ou notification pour le traitement périnatal.

Nombre maximum et nomenclature

Par grossesse, maximum 9 séances périnatales ambulantes peuvent être attestées.

Quand votre patiente a épuisé la prescription de maximum 9 prestations périnatales, mais que le traitement continue à être prescrit, vous pouvez alors encore attester jusqu'à 18 séances "courantes" sous les conditions suivantes :

  • sans l'accord du médecin-conseil, pour autant qu'aucune autre séance n'ait été attestée durant la même année civile pour d’autres situations pathologiques ;
  • si des séances sont déjà attestées pour une autre situation pathologique au cours de la même année civile, vous devrez effectuer une demande auprès du médecin-conseil pour des séances supplémentaires.

Bon à savoir

  • Si un autre traitement (courant, F ou pathologie lourde) est en cours, seule une séance peut être attestée par jour, soit la périnatale, soit l’autre.
  • Si le traitement périnatal est suivi par un traitement courant, il ne faut pas introduire de demande pour 18 séances courantes supplémentaires.

Tickets modérateurs

À partir du 1er septembre 2019, le système des honoraires de kinésithérapie est simplifié : les tickets modérateurs de vos patients seront des montants fixes, quel que soit votre honoraire.

Plus d'informations sur le site de l'INAMI

Liens utiles

Cette fiche contient l’information de base nécessaire pour une attestation et une tarification correctes. Les textes réglementaires officiels sur le site de l’INAMI restent bien sûr la source authentique pour la réglementation en vigueur. Vous y trouverez aussi plus de détails.

Voir aussi


Téléchargement