SATRAQ se penche sur des habitudes de vie et de consommation qui s’installent souvent insidieusement et qui représentent des facteurs de risque pour la santé (consommation de boissons alcoolisées de plus en plus importantes ou régulières, sédentarité, alimentation déséquilibrée…).

SATRAQ, qui signifie « Sensibilisation et Action Transfrontalière pour une Réduction de la consommation de l'Alcool au Quotidien », est un projet transfrontalier Franco-Belge, développé de 2020 à 2022 dans le cadre d’INTERREG V. Il est porté pour la Belgique, par le Centre d’Éducation du Patient asbl et l’Alliance Nationale des Mutualités chrétiennes et pour la France, par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Ardennes ainsi que par ADDICA, dispositif au sein de l’association d’appui aux professionnels de santé. Sont partenaires associés du projet : l’AVIQ (B), l’Hôpital psychiatrique de Bertrix (B), le CSAPA (F) et l’ARS Grand-Est (F).

SATRAQ questionne nos habitudes

SATRAQ se penche sur ces habitudes de vie et de consommation qui s’installent souvent insidieusement et qui représentent des facteurs de risque pour la santé (consommations de boissons alcoolisées de plus en plus importantes ou régulières, sédentarité, alimentation déséquilibrée…).

SATRAQ s’adresse à tous les publics

SATRAQ souhaite favoriser une prise de conscience et représenter une opportunité de changement pour une meilleure santé pour tous. SATRAQ veut épauler dans le changement celles et ceux pour qui l’alcool prend de plus en plus de place au quotidien.

SATRAQ en actions

Ce projet s’adresse à tous les publics, aux entreprises, aux collectivités locales (communes, mairies, provinces, départements), aux professionnels de la santé et du social, aux politiques… Seront ainsi proposés à travers différents modules et activités :

  • Pour les professionnels de la santé et du social : des actions de sensibilisation, de formation, des supports, un climat médiatique (campagne), des échanges interprofessionnels (pharmaciens, spécialistes, médecine du travail…), des échanges d’expertises…
  • Pour les entreprises : des actions de sensibilisation, des supports d’information…
  • Pour le tout public : une campagne médiatique (2021), des outils d’auto-évaluation, le soutien de professionnels formés à l’accompagnement de personnes en situation de mésusage…
  • Pour les communes, mairies, et les politiques : des données et recommandations d’actions pour améliorer la situation.

SATRAQ s’appuie sur un comité scientifique franco-belge

  • Dr Anne-Françoise Bertin-Leutenegger (F), Médecin addictologue; responsable pôle d'addictologie de la Marne (51).
  • Dr Michael Callens (B), Alliance Nationale des Mutualités chrétiennes (ANMC).
  • Dr Marie Hélène Coche, Médecin responsable Centre d’Examens de Santé et Service Prévention de la CPAM 08, Charleville-Mézières (CES).
  • Dr Isabelle Demaret (B), AVIQ.
  • Mme France Gérard (B), Mutualités chrétiennes (MC).
  • Mme Christiane Mauvezin (F), Référente territoriale ETP Grand-Est - Champagne Ardenne.
  • Dr Thomas Orban (B), Médecin généraliste; président SSMG.
  • Pr. François Paille (F), Professeur de thérapeutique - Addictologie. Fac. de médecine Nancy - Addictologue- Président du réseau LORADDICT.
  • Dr Rémi Vannobel (F), Médecin généraliste; addictologue. Président d'ADDICA.

Plus d'infos

Partenaires