AccueilMes avantagesMaladiesDépistages

Le dépistage par frottis


Le dépistage par frottis permet de dépister les cancers du col de l'utérus, de l'endomètre et des ovaires. Une fois tous les deux ans, un remboursement de ce dépistage est pris en charge par l'ASSI.
Un suivi gynécologique, une fois par an minimum, accompagné d'un frottis du col de l'utérus, tous les trois ans, est la meilleure garantie pour dépister et traiter soit un terrain précancéreux, soit un cancer à son début. Une fois tous les trois ans, le remboursement du dépistage par frottis est pris en charge par l'assurance obligatoire (ASSI

Pourquoi effectuer régulièrement un dépistage par frottis ?

Un suivi gynécologique, une fois par an minimum, accompagné d'un frottis du col de l'utérus, tous les trois ans, est la meilleure garantie pour dépister et traiter soit un terrain précancéreux, soit un cancer à son début (cancer du col de l'utérus, de l'endomètre et des ovaires).

Avant même que les symptômes n'apparaissent, des terrains précancéreux peuvent être découverts. S'ils sont traités suffisamment tôt, ils pourront empêcher le cancer de se développer. Et s'il s'est déjà manifesté, sa découverte à un stade précoce permet également à beaucoup de femmes de guérir.

Le meilleur contrôle actuellement connu est donc le dépistage par frottis qui permet de détecter pécocement des modifications des cellules. En cas de doute, une colposcopie peut être pratiquée dans le cabinet médical. Une biopsie peut également compléter l'examen.

Ce dépistage permet d'éviter chaque année de très nombreux cancers du col de l'utérus en Belgique.

Qui doit effectuer le dépistage par frottis ?

L'examen par frottis est en général, conseillé pour toutes les femmes de 25 à 65 ans, tous les trois ans. Un suivi gynécologique doit également être effectué, au minimum une fois par an.

Intervention de l'assurance obligatoire

Le dépistage par frottis est remboursé par l'assurance obligatoire (ASSI) au maximum une fois par période de deux ans. La période est comprise comme « en année civile », c’est-à-dire une période s’étendant du 1er janvier d’une année au 31 décembre de la même année, soit pour trois années civiles, du 1er janvier de l’année A au 31 décembre de l’année A+2.

By Author