AccueilMes avantagesMaladiesMaladies chroniques

Plaies chroniques


Les patients souffrant de plaies chroniques, c’est-à-dire de plaies traitées pendant 6 semaines et insuffisamment guéries après cette période, peuvent bénéficier d’une intervention dans leurs pansements.
Quelques modifications ont été apportées à cette intervention depuis le 1er octobre 2019.

Depuis le 1er octobre 2019, les patients souffrant de plaies chroniques peuvent bénéficier d’une intervention directe de 20% lors de la délivrance de pansements actifs par le pharmacien s’ils figurent sur la liste des pansements actifs remboursables. Cette intervention remplace l’intervention forfaitaire trimestrielle et celle, supplémentaire, de 0,25 € par conditionnement de pansements actifs.

Conditions d'intervention

Les patients souffrant de plaies chroniques, c'est-à-dire des plaies insuffisamment cicatrisées après un traitement classique d'une durée de 6 semaines, et dont l’affection est reprise dans la liste suivante peuvent bénéficier d’une intervention.

Liste des affections


  • Ulcère artériel
  • Ulcère veineux
  • Ulcère diabétique
  • Ulcère de pression de stade II, III ou IV
  • Ulcère neuropathique (chez des patients non diabétiques)
  • Ulcère des vascularites
  • Ulcère chronique autre que les affections reprises ci-dessus pour lequel des pansements actifs sont la seule alternative thérapeutique, confirmé par un médecin spécialiste en dermato-vénéréologie, après un examen diagnostique
  • Hydradénite suppurée
  • Plaie oncologique
  • Plaie post-chirurgicale
  • Plaie par brûlure
  • Épidermolyse bulleuse jonctionnelle ou dystrophique

Comment obtenir l'intervention ?

Pour obtenir l’intervention, le médecin généraliste ou spécialiste du patient adresse une demande d’autorisation de remboursement pour des pansements actifs dans laquelle il déclare que le patient souffre d’une plaie chronique insuffisamment cicatrisée après un traitement classique de six semaines et qu’il est atteint d’une affection figurant sur la liste reprise ci-dessus. Cette demande est transmise au médecin-conseil.
En cas d’accord, le médecin-conseil délivre une autorisation de remboursement pour des pansements actifs. Cette autorisation est valable 3 mois maximum.
Une période transitoire a été instaurée. Les autorisations délivrées par le médecin-conseil avant le 1er octobre 2019 restent valables jusqu’au dernier jour de leur validité.

Prolongation de l’autorisation

1ère année de traitement


Le médecin généraliste ou spécialiste peut demander une prolongation de l’autorisation de remboursement pour 3 nouvelles périodes de 3 mois au maximum en complétant la 2e partie la demande d’autorisation de remboursement pour des pansements actifs.

Après un an de traitement


  • En cas d’épidermolyse bulleuse jonctionnelle ou dystrophique, le médecin peut demander une prolongation de l’autorisation de remboursement annuellement.
  • Pour les autres affections figurant dans la liste reprise ci-dessus, le médecin peut demander une prolongation de l’autorisation de remboursement pour de nouvelles périodes de 3 mois maximum, autant de fois que le traitement le nécessite.
  • Quelle que soit la pathologie, la demande de prolongation (3e partie de la demande d’autorisation de remboursement pour des pansements actifs) doit être introduite par un médecin spécialiste sur base de rapports médicaux récents.

Bon à savoir

Les coûts des pansements encore à charge du patient sont pris en considération pour le Maximum à facturer.

Voir aussi


Mes avantages


Téléchargement