Prothèses capillaires
AccueilMes avantagesSoins au quotidien

Prothèses capillaires


Un traitement par chimiothérapie, radiothérapie ou encore une maladie de la peau peuvent entraîner la perte des cheveux. Outre les difficultés inhérentes à la maladie, la perte des cheveux provoque souvent un traumatisme chez les patients. L'assurance obligatoire (ASSI) intervient dans l'achat d'une prothèse capillaire.

Intervention de l'assurance obligatoire

L'assurance obligatoire (ASSI) intervient à concurrence de :

  • 180 euros
    • dans le cas d'une calvitie complète suite à une radiothérapie et/ou une chimiothérapie antimitotique (contre la prolifération des cellules) ;
    • dans le cas d'une calvitie d'au moins 30% due à une maladie de la peau.
  • 270 euros en cas de calvitie avec des cicatrices dues à une radiothérapie.

Comment obtenir cette intervention ?

Vous devez transmettre à votre mutualité :

  • une prescription :
    • rédigée par votre médecin traitant (en cas de calvitie complète suite à une radio ou chimiothérapie) ;
    • rédigée par un dermatologue (en cas de calvitie de plus de 30% suite à une maladie de la peau ou suite à une alopécie cicatricielle) ;
  • la facture de la prothèse capillaire.

L'accord du médecin-conseil n'est pas nécessaire.