Vaccin contre la grippe
AccueilMes avantagesSoins au quotidienVaccins

Vaccin contre la grippe


Contrairement à un simple rhume, la grippe peut avoir des complications très graves pour des personnes fragilisées. L'assurance obligatoire (ASSI) et la Mutualité chrétienne (MC) peuvent intervenir dans le remboursement du vaccin contre la grippe saisonnière.

Intervention de l'assurance obligatoire

Afin d'améliorer le taux de couverture vaccinale, les autorités fédérales ont décidé, dès 2006, d'étendre le remboursement du vaccin contre la grippe à toutes les personnes appartenant à des groupes à risque. Le montant remboursé dépend de la marque du vaccin et se situe aux alentours de 45% du prix d'achat.

Pour qui ?

La vaccination contre la grippe n'est donc recommandée que pour certains groupes à risque.

Les groupes à risque sont :

  • Toute personne au-delà de 65 ans.
  • Les personnes institutionnalisées.
  • Toute personne à partir de l’âge de 6 mois qui a une affection chronique sous-jacente, même stabilisée, d’origine pulmonaire, cardiaque, hépatique, rénale, métabolique ou des troubles immunitaires (naturels ou induits).
  • Les enfants de 6 mois à 18 ans sous thérapie à l’aspirine au long cours.
  • Le personnel du secteur de la santé en contact direct avec les groupes mentionnés ci-dessus.
  • Les femmes enceintes qui seront au deuxième ou troisième trimestre de grossesse au moment de la vaccination.
  • Les personnes de 50 à 64 ans, même si elles ne sont pas identifiées comme à risque car il y a une chance sur trois qu’elles présentent au moins un facteur de complications : tout particulièrement les fumeurs, les buveurs excessifs et les obèses.
  • Les personnes qui, du fait de leur profession, sont au contact de volailles ou de porcs vivants ainsi que les personnes vivant sous le même toit.

Quels remboursements ?

Cette année, le remboursement du vaccin contre la grippe reste donc acquis à toutes les catégories à risque. Cette mesure est d'application pour les personnes relevant tant du régime des travailleurs salariés que de celui des travailleurs indépendants.

Pour bénéficier d'un remboursement pour le vaccin Intanza, il faut être âgé de 60 ans ou plus.

Que faut-il faire ?

Si vous appartenez à un des groupes à risque tels que définis ci-dessus, le médecin doit indiquer la mention "régime du tiers payant applicable" sur son ordonnance, que vous remettez à la pharmacie. La personne ne payera ainsi que sa quote-part personnelle chez le pharmacien en présentant sa carte d'identité électronique ou sa carte isi+.

Bon à savoir

Le médecin peut choisir de prescrire ce vaccin sous DCI (dénomination commune internationale) pour que le pharmacien puisse délivrer un des vaccins anti-grippe disponibles dans son officine. Le médecin indiquera alors "vaccin influenza" sur la prescription en lieu et place d'un nom de marque de vaccin anti-grippe.

Votre avantage

Les conditions de cet avantage de la Mutualité chrétienne dépendent de votre mutualité régionale.

Veuillez sélectionner votre mutualité régionale.