AccueilMes avantagesMaladiesMaladies chroniques

Intolérance au gluten (coeliaquie) et alimentation particulière


La coeliaquie est une intolérance au gluten. Cette maladie chronique entraîne une malabsorption intestinale suite à l'existence du gluten présent dans certaines farines (blé, orge, seigle...) utilisées dans de nombreux aliments. Le seul traitement efficace à ce jour de cette maladie est le régime sans gluten composé de pain, biscuits, pâtes... à base de farines spéciales.

Votre avantage

Les personnes atteintes de la maladie coeliaque ont droit à une intervention maximale de 38 euros par mois de l'Assurance obligatoire soins de santé et indemnités (ASSI) pour l'alimentation spécifique nécessaire à leur traitement. Ce montant d'intervention est considéré comme un forfait. Il est payé automatiquement et mensuellement au bénéficiaire pendant toute la durée de l'autorisation du médecin-conseil.

Conditions

Pour bénéficier d'une intervention, vous devez présenter l'une des intolérances ou allergies suivantes :

  • intolérance au gluten (coeliaquie) ;
  • dermatite herpétiforme (manifestation cutanée de la coeliaquie) ;
  • allergie au gluten/à la gliadine ;
  • allergie à la farine de céréales.

Que faire ?


En cas de coeliaquie ou de
dermatite herpétiforme
En cas d'allergie au gluten/à la gliadine
ou à la farine de céréales


Télécharger le formulaire de demande (PDF)Télécharger le formulaire de demande (PDF)
Fournir au médecin-conseil
de votre mutualité
le formulaire de demande dûment complété
ainsi qu'un rapport médical
d'un gastro-entérologue, dermatologue,
interne ou pédiatre.
Le rapport doit fournir en détail
les résultats d'une analyse de sang
ainsi que d'une biopsie intestinale.
Fournir au médecin-conseil
de votre mutualité
le formulaire de demande
dûment complété par un interne,
un pédiatre ou un pneumologue.
Si vous obtenez l'accord de l'expert médical, vous recevrez automatiquement le forfait de 38 euros par mois.

Bon à savoir

L'autorisation du médecin-conseil est valable pour une période de deux ans. Par la suite, une prolongation peut être demandée. Gardez à l'oeil la période d'octroi de l'intervention pour renouveler l'autorisation à temps.

Cette demande de prolongation doit contenir les informations suivantes :

  • le médecin doit déclarer que ce régime alimentaire est strictement nécessaire ;
  • vous devez déclarer solennellement que vous suivez strictement ce régime alimentaire.

En savoir plus ?

Si vous désirez davantage d'informations sur l'intolérance au gluten (la coeliaquie), consultez le site de la Societé belge de la coeliaquie ou contactez votre médecin.

Voir aussi


Téléchargement