AccueilMa situationGrossesse et naissanceMon hospitalisation

Mon retour à la maison

Après l’accouchement, la durée de votre séjour en maternité varie selon votre état de santé et celui de bébé. Un suivi postnatal est dans tous les cas nécessaire. Il est important d’organiser au préalable votre retour à la maison.

La durée du séjour en maternité

Le retour à la maison se prépare aussi en fonction de la durée du séjour en maternité. Votre sortie de l’hôpital sera programmée sur base de l’avis de votre gynécologue et du pédiatre. Si l’accouchement n’est pas suivi de complication et si bébé se porte bien, votre séjour durera entre 2 et 4 jours. Si vous avez accouché via césarienne, vous resterez quelques jours de plus à l’hôpital (maximum 7 jours en général).

Retour au sommaire

Être accompagnée par une sage-femme

À l’hôpital, en maison de naissance ou à domicile, la sage-femme vous accompagne avant, pendant et après la grossesse ainsi qu’au moment d’accoucher. Elle peut aussi prodiguer des soins durant la première année de bébé. Renseignez-vous pour savoir si elle est conventionnée.

Retour au sommaire

Être suivie par un médecin généraliste

Lors d’une visite chez votre médecin généraliste, demandez-lui d’ouvrir un DMG (dossier médical global) pour vous et votre enfant (totalement remboursé avant son premier anniversaire). Remettez ensuite l’attestation de soins à la mutualité. Lorsque votre petit bout a moins d’un an, le remboursement des soins se fait automatiquement, même sans DMG.

Retour au sommaire

Être suivie par un pédiatre

Si votre enfant est malade, consultez un pédiatre près de chez vous. N’hésitez pas à lui demander s’il est conventionné ou non et quels sont les tarifs qu’il pratique dans ce cas. Vous avez ouvert au préalable un DMG (dossier médical global) chez votre médecin généraliste ? Le remboursement des soins de bébé est alors automatique pour les consultations chez un prestataire conventionné. Pour info, l’ONE propose gratuitement des consultations mais uniquement dans le cadre d’un suivi préventif (ex. pour les vaccins, les dépistages), pas en cas de maladie.

Retour au sommaire