AccueilMaladiesListe des maladies

Bouton de fièvre (herpès)

Un bouton de fièvre ou herpès labial est une lésion cutanée bénigne du pourtour de la lèvre provoquée par un virus. Bien que la plupart du temps, il disparaisse spontanément, cela reste douloureux et disgracieux.

Quels sont les symptômes du bouton de fièvre ?

Les boutons de fièvre apparaissent le plus souvent sur le pourtour des lèvres et reviennent souvent au même endroit. Parfois, ils peuvent apparaître dans la bouche et plus rarement à d’autres endroits du corps.

Les différentes étapes de crise


Une crise de boutons de fièvre passe par différentes étapes :

  • Chez la plupart, les premiers signes seront des picotements, chatouillements ou une sensation de brûlure au niveau des lèvres ;
  • Un à deux jours plus tard, une tache rouge va apparaître et va rapidement se couvrir de petites vésicules remplies de liquide jaunâtre :
    • Ces vésicules vont provoquer des démangeaisons, une sensation de brûlure et une douleur ;
    • Ils vont ensuite éclater, s’assécher et se recouvrir progressivement d’une croûte, qui finira par disparaître sans laisser de cicatrice.

Pas dangereux mais contagieux


Les boutons de fièvre peuvent être gênants en raison de la douleur et de la sensation de brûlure, mais ils ne sont généralement pas dangereux. Ils sont toutefois contagieux. La propagation du virus peut engendrer des lésions à d’autres endroits du tissu cutané. En grattant ou en chipotant à un bouton de fièvre, le risque de propagation est augmenté et en outre, une infection bactérienne supplémentaire peut se développer au niveau du bouton de fièvre lui-même.

Un bouton de fièvre qui apparaît au niveau de l’œil peut s’avérer dangereux et peut même, dans certains cas, engendrer la cécité.

Les personnes dont la résistance est gravement affaiblie peuvent être confrontées à une pathologie nettement plus grave ou développer des complications. Une infection avec ce virus peut également s’avérer dangereuse chez les nouveau-nés et les bébés jusque l’âge d’environ un mois.

Retour au sommaire

Par quoi un bouton de fièvre est-il provoqué ?

Les boutons de fièvre sont provoqués par un virus contagieux, un virus de l’herpès. Généralement, il s’agit du virus de l’herpès simplex de type 1. Un autre virus similaire, le virus de l’herpès simplex de type 2, provoque généralement des vésicules des muqueuses des organes sexuels (herpès génital), mais peut également engendrer des cloques au niveau des lèvres ou de la bouche.

Une contamination généralement enfantine


En raison des nombreux bisous que l’on reçoit étant enfant, on est généralement contaminé dès notre jeune âge. Parfois, ce premier contact avec le virus provoque une infection générale ou une inflation dans ou autour de la bouche (le fameux « muguet »), mais généralement, cette contamination passera inaperçue.

Après contamination, le virus reste à vie présent dans l’organisme. Il se retire dans les cellules nerveuses de la peau. C’est principalement à des moments de résistance défaillante, comme une maladie, du stress ou de la fatigue que le virus va se réactiver et provoquer un bouton de fièvre. Chez certaines personnes, une exposition à la lumière solaire (rayons UV) peut également engendrer ce phénomène. Une enquête a démontré que probablement 80 % de la population étaient porteurs du virus et que seulement 20 % y échappent. Chez certaines personnes, il y a des périodes de repos de quelques années, chez d’autres cela revient chaque mois. En moyenne, les personnes porteuses sont victimes d’une attaque de boutons de fièvre deux à trois fois par an. La raison pour laquelle le virus n’est jamais actif chez certains et si fréquent chez d’autres n’est pas connue.

Les facteurs favorisant l'apparition


Il existe de nombreux facteurs qui peuvent favoriser son apparition. Entre autres :

  • fièvre ;
  • fatigue ;
  • stress ;
  • maladie ;
  • soleil ;
  • ...

Contamination


Lors de chaque épisode de boutons de fièvre, vous êtes de nouveau contagieux. Chaque vésicule contient des millions de virus qui peuvent se diffuser via les muqueuses ou la peau endommagée. C’est surtout lors de l’éclatement des vésicules que le risque de contamination est le plus élevé.

Le virus se transmet surtout lors de contacts intimes, comme des baisers ou des câlins. Si vous touchez le bouton de fièvre avec les doigts, vous pouvez également le transmettre par la main. L’usage de gants de toilette, serviettes, gants, verres ou couverts en commun peut également favoriser la transmission du virus.

Retour au sommaire

Que faire en cas de bouton de fièvre ?

Les médicaments et petits trucs contre les boutons de fièvre ne sont pas efficaces mais peuvent parfois vous soulager. Laisser faire la nature est encore le mieux que l’on puisse faire. Les boutons de fièvre disparaissent spontanément après une ou deux semaines et ne laissent pas de cicatrice.

Les médicaments


Il n’existe aucun médicament permettant d’éliminer le virus de l’organisme. Lorsque vous êtes contaminé, ce virus reste à jamais dans votre corps. Il n’existe pas non plus de médicament réduisant l’apparition de ces boutons de fièvre. Certains médicaments, à usage local ou oral peuvent dans le meilleur des cas veiller à ce que ce phénomène disparaisse un à deux jours plus vite. Malheureusement, l’effet de ces médicaments est très limité.

A côté des produits à base de sulfate de zinc, il existe ce que l’on appelle les médicaments antiviraux en vue de traiter les boutons de fièvre. Vous pouvez les obtenir sans prescription en pharmacie, mais ils sont toutefois peu efficaces. Il s’agit généralement de produits à appliquer localement comme des crèmes, des onguents, des gels ou des solutions. Lisez toutefois toujours la notice avant de les utiliser, même si les effets secondaires sont rares. Apposez le produit dès que vous sentez l’arrivée d’un bouton de fièvre et répétez plusieurs fois par jour, durant plusieurs jours comme indiqué dans la notice.

Il existe également des médicaments à prendre par la bouche. Ceux-ci peuvent aider dans des situations spécifiques, mais ne sont disponibles que sur prescription médicale.

Alcool, glace ou autre ?


L’alcool n’est d’aucune utilité en vue d’assécher les vésicules. Bien au contraire, le fait d’apposer de l’alcool sur la peau endommagée ne va faire que ralentir la cicatrisation. Pour retirer le liquide s’échappant des vésicules, il suffit de tamponner avec un tampon d’ouate sec et propre.

Des glaçons peuvent par leur effet rafraîchissant soulager la douleur, mais la glace peut également endommager les muqueuses de la lèvre. Par ailleurs, cela n’accélère pas la guérison.

Le fait d’apposer du dentifrice n’a pas été prouvé comme efficace.

Retour au sommaire

Quand faut-il consulter un médecin ?

En cas de boutons de fièvre, il n’est généralement pas nécessaire de consulter un médecin. L’affection guérit souvent d’elle-même en dix à quinze jours. Précisons que les médicaments existants sont peu efficaces.

Une visite chez le généraliste est toutefois recommandée :

  • en cas de résistance fortement affaiblie (due, par exemple, à une grave maladie) car les symptômes peuvent alors être plus marqués et le virus peut entraîner des complications ;
  • en cas de boutons de fièvre à l’œil ;
  • lorsque le bouton ne guérit pas spontanément et reste plus de deux semaines. Il y a alors probablement une infection par bactérie. Un traitement est dans ce cas recommandé.

Retour au sommaire

Comment éviter une contamination ou un bouton de fièvre ?

Afin d'éviter une contamination ou l'apparition d'un bouton de fièvre, différents gestes sont essentiels. Au-delà de ceux-ci, veiller à une bonne alimentation, à faire assez d’exercices physiques et à vous reposer suffisamment permet d’avoir une bonne résistance.

Éviter la contamination


  • Ne donnez pas de baiser si vous avez des boutons de fièvre qui ne sont pas complètement asséchés.
  • En cas de boutons de fièvre, n'embrassez ou ne câlinez pas un jeune bébé.
  • Ne touchez pas le bouton du doigt. Vous éviterez ainsi que le virus se propage à l’œil ou à un autre endroit.
  • Lavez-vous les mains (de l’eau et du savon suffisent, les savons désinfectants n’ont pas d’utilité) en cas de contact avec un bouton de fièvre. Faites-le systématiquement avant de vous occuper d’un bébé. Veillez à ce que les enfants atteints d’un bouton de fièvre se lavent régulièrement les mains et empêchez-les de donner des baisers temporairement.
  • N’utilisez pas les mêmes gants de toilette et serviettes, ni les couverts et verres d’une personne atteinte d’un bouton de fièvre.
  • Lavez immédiatement après utilisation les gants de toilette et serviettes dès l’instant où vous êtes atteint d’un bouton de fièvre afin d’éviter la propagation du virus.

Éviter les boutons de fièvre


Vu que cela varie fortement de personne à personne, il est important que vous appreniez à reconnaître les facteurs qui provoquent chez vous des boutons de fièvre. Tenez-en compte et prenez les mesures de précaution nécessaires. Par exemple, si vous développez des boutons de fièvre en cas de soleil, appliquez un baume pour les lèvres avec filtre solaire (écran total). Cette mesure de prévention protège les lèvres, mais ne peut garantir que le bouton de fièvre ne reviendra pas.

Retour au sommaire

Et la fièvre dans tout ça ?

Le terme de « bouton de fièvre » est quelque peu contradictoire car cela n’a en fait rien à voir avec la fièvre. S’il est vrai qu’un bouton de fièvre peut parfois s’accompagner d’une légère fièvre ou qu’il peut apparaître à un moment où vous êtes atteint de fièvre parce que votre organisme est affaibli, un bouton de fièvre peut également surgir sans qu’il ne soit question de fièvre.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne