AccueilMaladiesListe des maladies

Bruxisme

Le bruxisme est le grincement et le claquement des dents pendant le sommeil. En cas de grincement des dents, celles-ci se frottent violemment entre elles. Il s'agit de mouvements rythmiques se traduisant par des grincements et des mouvements masticateurs involontaires. En cas de claquement des dents, elles se heurtent violemment.

Le grincement de dents survient principalement la nuit, alors que le claquement de dents se manifeste aussi bien le jour que la nuit.

Les deux phénomènes sont très fréquents tant chez les adultes que chez les enfants. On estime que 8 % des adultes grincent ou claquent des dents dans leur sommeil. Ce pourcentage est plus élevé chez les adolescents et les jeunes adultes et moins élevé chez les personnes âgées. Chez les enfants, le problème peut disparaître spontanément avec l'âge.

Quels sont les symptômes du bruxisme ?

Vous ne remarquez en général rien vous-même. Ce sont souvent vos proches qui vous racontent que vous grincez ou claquez des dents dans votre sommeil.

Dans la plupart des cas, le grincement et le claquement de dents s'avèrent très bénins. En cas de grincement ou claquement plus marqué, certains symptômes peuvent toutefois apparaître :

  • usure des surfaces de mastication des dents ;
  • rupture de plombages, de dents ou d'implants ;
  • douleur ou hypersensibilité dentaire ;
  • douleur à la mâchoire ;
  • hypertrophie des muscles de la mâchoire.

Retour au sommaire

Par quoi est-il provoqué ?

La cause est souvent difficile à déterminer. On suppose que l'instruction de grincement et de claquement provient du cerveau.

Plusieurs facteurs jouent en général un rôle, tels que l'hérédité et d'autres troubles du sommeil. En fonction de votre type de personnalité, vous pouvez être davantage sujet au grincement et au claquement de dents.

Parmi les autres facteurs déclenchants, citons :

  • le stress ;
  • l'angoisse ;
  • la consommation d’alcool ;
  • le tabagisme ;
  • certains médicaments ;
  • les drogues.

Retour au sommaire

Que peut-on faire soi-même ?

La première étape consiste à prendre conscience du problème. Tâchez de déterminer si certains facteurs peuvent déclencher chez vous le grincement ou le claquement de dents.

Essayez en tous cas de bien gérer votre stress, arrêtez de fumer et limitez votre consommation d'alcool. Si ce sont des médicaments qui sont à l'origine des symptômes, envisagez avec votre médecin l'arrêt du traitement ou le remplacement des médicaments concernés.

Dans la mesure où vous ne savez pas vous-même si vous grincez des dents la nuit, vous avez besoin de l'aide d'un compagnon de chambre pour vérifier si les grincements diminuent.

Retour au sommaire

Quand consulter un médecin ?

Votre médecin vous informera, vous rassurera et vous donnera des conseils. Il peut également rechercher avec vous les facteurs susceptibles de déclencher le grincement ou le claquement et peut tâcher d'apporter une solution au problème. Des recherches complémentaires sont rarement indiquées. Dans certains cas, votre médecin vous orientera vers un :

  • kinésithérapeute spécialiste de ces problèmes, lequel peut vous faire faire des exercices destinés à atténuer le grincement ;
  • psychologue afin de traiter des facteurs déclenchants tels que le stress.

En cas d'usure ou de rupture de dents, plombages ou implants, une plaque de morsure peut parfois se révéler utile. Elle protège en effet contre l'usure des dents. Dans certains cas, elle vous permet également de moins utiliser vos muscles, ce qui atténue d'éventuelles douleurs à l'articulation mandibulaire.

La prise de médicaments est rarement indiquée.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi