AccueilMaladiesListe des maladies

Engelures aux mains et aux pieds

Des engelures peuvent apparaîtrent aux pieds et aux mains en cas de températures basses. La douleur et les démangeaisons peuvent parfois être intenses. Bien que très désagréables, les engelures sont en soi bénignes.

Les engelures aux mains et aux pieds disparaissent spontanément. S’il s’agit d'engelures superficielles, les plaintes disparaissent dès que vous retrouvez un environnement plus chaud. En cas d'engelures plus sévères, les gênes peuvent toutefois persister quelques jours, voire plusieurs semaines.

Quelles sont les causes des engelures ?

Si la température ambiante est de 15 °C ou y est inférieure, les vaisseaux sanguins superficiels peuvent se rétrécir. L'irrigation sanguine au niveau de la peau se fait alors moins bien et risque d'entraîner une réaction inflammatoire accompagnée de douleurs, de rougeurs et d'enflures.

Pourquoi certaines personnes souffrent-elles d'engelures et d'autres pas ? Cela reste un mystère. Il s'avère, en revanche, que les femmes sont davantage touchées et que l'hérédité joue un rôle.

Retour au sommaire

Quels sont les symptômes des engelures ?

La douleur représente le principal symptôme : au niveau des doigts en cas d'engelures aux mains, au niveau des orteils en cas d'engelures aux pieds. Les engelures peuvent cependant aussi toucher d'autres parties du corps. Les extrémités (ex. oreilles et nez) sont typiques mais les cuisses peuvent, elles aussi, être atteintes.

Outre la douleur, la personne peut également avoir de fortes démangeaisons ou une sensation de brûlure. Dans les cas plus sévères, la peau peut également enfler et rougir. Elle peut même prendre une coloration violacée.

Les symptômes s'aggravent si le froid s'intensifie et perdure, et s'améliorent au contact de la chaleur. Les premiers symptômes peuvent disparaître dans l'heure. En cas d'engelures plus prononcées, les douleurs aux doigts et aux orteils peuvent durer deux semaines.

Une peau enflammée est plus vulnérable aux ampoules ou petites plaies. Si les ampoules ou les plaies sont ouvertes, une infection bactérienne peut se déclarer.

Retour au sommaire

Que peut-on faire soi-même ?

Veiller à ce que la température du corps reste constante


Si vous êtes sensibles aux engelures, vous devez vous prémunir en particulier contre le froid en vous habillant chaudement :

  • portez toujours des gants à l'extérieur, même pour les petits déplacements ;
  • portez également un bonnet et une écharpe si vous avez vite froid au nez et aux oreilles ;
  • portez toujours de grosses chaussettes dans vos chaussures ou vos pantoufles et veillez à ce que vos chaussures ne serrent pas ;
  • ne marchez jamais pieds nus à l'intérieur, en particulier sur un sol froid ;
  • la nuit, portez des vêtements chauds et aussi des chaussettes si vous avez facilement des engelures aux pieds ;
  • sous votre pantalon, enfilez un legging ou des collants si vous avez vite froid aux cuisses.

Évitez si possible les températures extrêmement basses. Si vous devez malgré tout attendre dans le froid, restez en mouvement pour stimuler la circulation sanguine.

Lorsque la température commence à baisser à l'automne, n'attendez pas trop longtemps pour prendre des précautions et garder votre corps à température. Si les engelures sont prononcées, les symptômes mettront en effet plus de temps avant de disparaître. Il vaut donc mieux prendre les devants.

Médicaments


Les médicaments ne sont pas indiqués.

Les crèmes, les massages ou les bains n'ont aucune utilité démontrée pour prévenir ou soulager les engelures aux mains ou aux pieds.

Ampoules ou plaies ouvertes


En cas d'ampoules ou de plaies ouvertes :

  • lavez la peau à l'eau et au savon ;
  • désinfectez la plaie au moyen d'une solution aqueuse à base de composés chlorés, de chlorhexidine ou de povidone iodée ;
  • recouvrez la plaie d'un pansement ou d’un morceau de gaze.

Retour au sommaire

Quand consulter un médecin ?

Pour les engelures aux pieds et aux mains proprement dites, vous ne devez pas consulter le médecin.

Consultez toutefois dans les cas suivants :

  • si vous n'êtes pas sûr que les douleurs sont dues au froid ;
  • si les douleurs reviennent en cours d'année alors que les températures sont plus élevées ;
  • en cas de douleurs extrêmes ;
  • en cas de plaies ou ampoules infectées.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi