AccueilMaladiesListe des maladies

Enurésie nocturne

L'énurésie nocturne est fréquente et touche davantage les garçons que les filles.

Certains enfants arrêtent déjà de faire pipi au lit dès le moment où ils sont propres la journée, alors que chez d'autres cela peut encore durer plusieurs années.

À 7 ans, 5 % des enfants font encore pipi au lit la nuit ; à 11 ans, 2 % et à 14 ans encore 1 %.

On ne peut donc pas dire que l'énurésie nocturne soit anormale à un certain âge. Certains enfants sont simplement mûrs plus tard. L'énurésie nocturne est un phénomène normal, qui ne devient un problème qu'à partir du moment où les parents ou l'enfant s'en trouve(nt) gêné(s).

Pas de honte

L'énurésie nocturne survient au cours de toutes les phases du sommeil. Toutefois, elle se manifeste le plus souvent au cours des premières heures de la nuit, vers le matin ou pendant les rêves.

Beaucoup d'enfants ne se réveillent pas lorsqu'ils ont fait pipi dans leur lit. S'ils ne portent pas de lange, ils se réveillent dans un lit mouillé.

Quasiment tous les enfants éprouvent de la honte d'avoir fait pipi au lit. C'est pourquoi il importe que vous ne considériez pas cela vous-même comme un problème. Cela pourrait mettre votre enfant sous pression au point de lui faire perdre sa confiance en lui et de provoquer chez lui certains problèmes psychologiques. En outre, cela génère un stress supplémentaire lors des soirées pyjama, des camps, des classes vertes et autres activités impliquant une nuitée.

Retour au sommaire

Quelles peuvent en être les causes ?

La plupart du temps, on ne connaît pas la cause exacte de l'énurésie. Il se pourrait que :

  • votre enfant ne se réveille pas la nuit pour aller faire pipi ;
  • sa production nocturne d'urine soit trop importante pour sa vessie ;
  • sa vessie soit hyperactive et se contracte trop rapidement.

L'énurésie nocturne est souvent la conséquence d'un développement plus lent, votre enfant devant encore apprendre à se réveiller lorsque le muscle de sa vessie se contracte.

L'énurésie nocturne est également partiellement héréditaire. Si l'un des parents a longtemps fait pipi au lit étant enfant, l'enfant risque beaucoup plus de mettre du temps à devenir propre la nuit.

Des causes psychologiques ne sont pratiquement jamais évoquées. Des tensions et du stress peuvent toutefois avoir pour conséquence que l'enfant recommence à faire pipi au lit après une période de propreté.

Retour au sommaire

Que peut-on faire soi-même ?

Votre enfant arrêtera de faire pipi au lit lorsqu'il sera lui-même prêt à le faire. Il ne peut rien au fait qu'il fasse pipi au lit et n'a aucun contrôle sur ce phénomène. Forcer l'enfant à arrêter, se fâcher ou le punir ne s'avère d'aucune utilité, que du contraire. Cela affecte sa confiance en lui, en plus du fait qu'il continue à faire pipi au lit. Évitez également de considérer vous-même ce phénomène trop rapidement comme un problème. En effet, si vous adoptez cette attitude, votre enfant peut se sentir moins bien dans sa peau, avoir honte et courir le risque de développer une faible estime de lui-même.

Conseils


  • Motivez votre enfant si vous avez décidé ensemble qu'il est prêt à dormir sans protection.
  • Veillez à ce que votre enfant ne boive pas trop au cours des heures précédant la mise au lit et faites-lui encore une fois faire pipi avant qu'il aille dormir.
  • Montrez de la compréhension lors des petits accidents et faites preuve de patience.
  • Ne récompensez pas votre enfant à long terme car cela n'a aucun effet dans les cas d'énurésie nocturne.
  • Utilisez temporairement des langes si vous ne parvenez pas à garder le lit au sec. En effet, l'usage de langes constitue une solution beaucoup plus agréable pour tout le monde dans la mesure où cela n'a aucun sens de laisser l'enfant dormir dans des draps mouillés. Le port du lange ne prolongera pas le temps dont l'enfant a besoin pour arrêter de faire pipi au lit.
  • Ne réveillez pas votre enfant la nuit pour l'accompagner aux toilettes. Cela ne sert pas à grand chose dans la mesure où cela ne permet pas à votre enfant d'acquérir la propreté par lui-même.
  • Donnez un lange à un adulte si votre enfant fait encore pipi au lit et passe la nuit ailleurs (ex. chez un petit copain, au camp, en classe verte). Il pourra ainsi l'enfiler discrètement et vous éviterez également que ses petits copains trouvent son lange.

Retour au sommaire

Quand consulter un médecin ?

L'énurésie nocturne disparaît habituellement d'elle-même. Il y a rarement un problème médical. C'est ainsi que, dans un premier temps, il est préférable d'attendre un peu, en tout cas tant que l'énurésie n'est pas perçue comme un problème. Consultez toutefois le médecin si votre enfant :

  • connaît des problèmes de propreté également pendant la journée ;
  • développe régulièrement des infections des voies urinaires ;
  • connaît d'autres problèmes liés aux selles.

Si vous, votre partenaire ou votre enfant perçoit l'énurésie nocturne comme un problème et si votre enfant est motivé à acquérir la propreté, vous pouvez solliciter un accompagnement auprès de votre médecin. Il existe des méthodes impliquant la tenue d'un calendrier mictionnel et de prise de boissons ainsi que l'utilisation d'une alarme de mouillage.

Dans certains cas exceptionnels, le médecin peut envisager un traitement à l'aide de médicaments. Il s'agit toutefois d'un recours ultime. Il existe des médicaments permettant de réduire la production nocturne d'urine dans le cas où l'énurésie est causée par une production excessive. Il arrive que le problème réapparaisse après l'arrêt du traitement. Il est indispensable que le traitement aille de pair avec un comportement de prise de boissons nouveau et approprié.

Ne suivez jamais un traitement de votre propre intiative et sans accompagnement. Et lorsque vous avez choisi une méthode, il est primordial de continuer à motiver votre enfant et de persévérer.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi