AccueilMaladiesListe des maladies

Gueule de bois

Il faut environ une heure et demie à l’organisme - surtout au foie – pour assimiler un verre d’alcool. Si vous buvez davantage, certains mécanismes s’enclenchent dans l’organisme, qui entraînent des effets le jour même ou le lendemain.

Mécanismes et effets

MécanismeEffets
Déshydratation par l’augmentation de la production d’urineMal de tête
Bouche sèche
Sensation de soif
Mixtion fréquente
Accumulation de résidus par le catabolisme de l’alcoolNausées
Baisse du taux de sucre dans le sang
Effet négatif sur le cerveau : comportement débridé, comportement agressif, comportement émotionnel, ralentissement de la vitesse de réaction, diminution de la sensibilité au froid, diminution de la sensibilité à la douleur, perte de mémoire, diminution de la conscience
Dilatation et contraction consécutives des vaisseaux sanguinsJoues rouges
Mal de tête
Fatigue

Retour au sommaire

Quels sont les symptômes de la gueule de bois ?

La gueule de bois proprement dite provoque le lendemain les troubles suivants :

  • mal de tête ;
  • bouche sèche, sensation de soif ;
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • fatigue ;
  • sensation de faiblesse ;
  • hypersensibilité au bruit et à la lumière.

Retour au sommaire

Comment prévenir la gueule de bois ?

La meilleure façon de prévenir une gueule de bois est évidemment de ne pas boire ou avec modération. Mais c’est quelquefois plus facile à dire qu’à faire. Imposez-vous dès lors une limite et tenez-y vous. Ou proposez-vous comme Bob. Vous aurez alors une excellente raison de ne pas boire.

Une petite virée nocturne ?


  • Prenez soin de manger suffisamment auparavant. Cela ralentit l’imprégnation alcoolique et diminue la stimulation de la muqueuse de l’estomac, ce qui réduit le risque de vomissements. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de tapisser l’estomac.
  • Ne combinez pas l’alcool avec des boissons riches en caféine comme le café ou le coca. La caféine favorise le mal de tête et accélère la déshydratation. Le sel, en revanche, retient l’eau et l’humidité et contrecarre l’augmentation de la production d’urine.
  • Alternez un verre d’alcool et un verre d’eau.
  • Gardez-vous des mélanges de boissons alcoolisées. Si les mélanges n’ont aucune influence sur la concentration totale d’alcool dans le sang, ils peuvent engendrer une gueule de bois carabinée. Chaque boisson contient en effet des composants spécifiques qui lui confèrent sa couleur et sa saveur, mais qui peuvent également avoir des effets sur l’organisme. Plus vous diversifiez les boissons, plus vous courez de risques.
  • N’accordez aucun crédit à l’adage « Du vin après de la bière, plaisir. De la bière après du vin, venin » (cet adage vient du néerlandais : « Wijn na bier is plezier, bier na wijn is venijn, »), car il n’a pas une once de vérité. L’ordre des boissons ne joue en effet aucun rôle, ni sur les effets, ni sur la concentration totale d’alcool dans le sang. D’ailleurs, l’adage anglais ne dit-il pas l’inverse ? « Beer after wine, and you’ll feel fine, wine after beer and you’ll feel queer ! ».

Vous avez trop bu ?


Avalez une grande quantité d’eau avant le coucher.

Absorber un antidouleur en prévention n’a guère de sens, car le matin, il y aura longtemps qu’il aura cessé d’agir.

Retour au sommaire

Comment en atténuer les symptômes ?

Il n’y a généralement pas grand-chose à faire si ce n'est d’attendre que cela passe. Il n’existe en effet aucun médicament ou remède miracle contre la gueule de bois. Les préparations vitaminées sont inefficaces et l’effet de l’acide aminé cystéine n’a jamais été prouvé.

Si vous avez la gueule de bois après une virée nocturne, évitez de prendre de l’aspirine, car la combinaison avec l’alcool augmente le risque d’hémorragie gastrique. Vous pouvez éventuellement prendre un antidouleur à base de paracétamol (max. 1 g) et, au besoin, répéter deux fois à intervalle de quatre heures.

Les conseils ci-dessous vous aideront aussi à passer la journée le mieux possible :

  • Restez au lit et reposez-vous au maximum ;
  • Buvez une grande quantité d’eau – et évitez le café – pour empêcher la déshydratation ;
  • Prenez l'air frais ;
  • Mangez des fruits frais et du pain complet pour rétablir votre taux de sucre dans le sang.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne