AccueilMaladiesListe des maladies

Jambes sans repos pendant le sommeil

Le syndrome des jambes sans repos se caractérise par un désir irrésistible de faire toutes sortes de mouvements avec les jambes afin de soulager celles-ci d'une sensation désagréable.

Qu'est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Il s'agit d'un syndrome très fréquent. De 2 à 5 % de la population en seraient atteints. Le phénomène s'amplifie avec l'âge. Il peut se déclencher à tout âge, y compris dès l'enfance. Les premiers symptômes apparaissent en général vers l'âge de 27 ans. Les jambes sans repos touchent deux fois plus de femmes que d'hommes.

Il s'agit d'une affection chronique qui s'aggrave en général jusqu'à ce que les symptômes apparaissent presque quotidiennement. On constate parfois des périodes au cours desquelles les symptômes sont moins fréquents voire totalement absents.

Il existe de nombreuses affections susceptibles de générer des symptômes de même nature, et notamment :

Il n’est pas toujours facile de faire la distinction.

Retour au sommaire

Quels en sont les symptômes ?

Le syndrome des jambes se caractérise par un désir irrésistible de bouger les jambes. Ce désir est généralement causé par une sensation désagréable dans les jambes. Il peut s'agir d'une sensation d'irritation, de picotement, de brûlure ou de démangeaison, mais aussi d'une sensation de douleur ou même de crampes. Cette sensation déplaisante est localisée dans les mollets, mais peut également toucher d'autres endroits tels que les pieds, les cuisses, ou parfois simultanément également les bras.

Le fait de bouger atténue la sensation déplaisante ou apaise le désir de mouvement. En général, les symptômes ne disparaissent pas complètement et reviennent rapidement après que les mouvements aient cessé.

Les symptômes apparaissent durant des périodes de repos. Tant le désir de bouger que la sensation désagréable dans les jambes se manifestent principalement ou uniquement le soir ou durant la nuit. Il est alors difficile de rester couché, ce qui rend souvent l'endormissement ou la poursuite du sommeil problématique. Pendant le sommeil, on observe également souvent des secousses au niveau des jambes.

La perturbation du sommeil peut déclencher l'apparition de symptômes diurnes tels que fatigue, problèmes de concentration, irritabilité ou sautes d'humeur.

Retour au sommaire

Quelles en sont les causes ?

La cause exacte demeure généralement inconnue, même si l'hérédité joue souvent un rôle. Cette forme familiale se caractérise par une apparition plus précoce des symptômes.

La prise de médicaments ou une grossesse sont également susceptibles de déclencher le syndrome des jambes sans repos. Plus une femme a eu de grossesses, plus elle risque de souffrir de ce syndrome.

Les jambes sans repos s'accompagnent parfois d'une autre affection, telle qu’une carence en fer, une insuffisance rénale, une carence en hormones thyroïdiennes, un rhumatisme ou le diabète.

Le tabagisme, l'alcool, le café, une surcharge pondérale et une vie trop sédentaire peuvent également contribuer à accentuer les symptômes.

Retour au sommaire

Que peut-on faire soi-même ?

Dans la plupart des cas, vous ne pourrez rien faire vous-même contre les jambes sans repos.

Toutefois, dans certains cas, une modification du style de vie peut contribuer à atténuer les symptômes :

  • arrêtez de fumer ;
  • ne buvez pas de café le soir ;
  • limitez votre consommation d'alcool à deux verres par jour, et de préférence pas tous les jours ;
  • bougez suffisamment pendant la journée ;
  • évitez de pratiquer un sport juste avant d'aller vous coucher.

Retour au sommaire

Quand consulter un médecin ?

  • Si les jambes sans repos affectent de manière excessive votre activité diurne, consultez votre médecin. Il vous aidera à déterminer s'il existe une cause déclenchante pouvant être traitée. En effet, le fait de traiter cette affection déclenchante peut contribuer à atténuer les symptômes des jambes sans repos. Si c'est un médicament qui est à l'origine des symptômes, votre médecin peut envisager d'en arrêter la prescription ou de vous proposer une alternative.
  • Pour les jambes sans repos elles-mêmes, il n'existe aucun traitement efficace. Il existe bien quelques médicaments, mais leur efficacité est limitée et ils génèrent souvent de nombreux effets secondaires.
  • Toutefois, si vous souffrez des jambes sans repos au cours de votre grossesse, rassurez-vous : les symptômes disparaissent presque toujours peu après l'accouchement.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi