AccueilMaladiesListe des maladies

Ménopause

La ménopause n'est pas une maladie mais un phénomène naturel survenant chez toutes les femmes, généralement entre 45 et 55 ans. Si les symptômes sont parfois contraignants, ils ne doivent toutefois pas être traités médicalement, sauf exceptions.

Qu'est-ce que la ménopause ?

La ménopause marque l’arrêt des menstruations d’une femme. Il ne s’agit pas d’une maladie, mais bien d’un phénomène naturel qui traduit la fin de la fertilité chez la femme. Elle survient la plupart du temps entre 45 et 55 ans.

Deux phases


La ménopause est précédée et suivie d’un processus biologique en deux phases.

  • La péri-ménopause, caractérisée par une cessation progressive de l'activité ovarienne et des menstruations plus irrégulières, et qui se prolonge jusqu’à un an après la ménopause.
  • La post-ménopause, qui commence un an après la ménopause et correspond à la période durant laquelle le corps s’adapte aux changements hormonaux. Elle dure environ quatre ans.

Prévenir la grossesse


Pour vous assurer d’éviter toute grossesse, un contraceptif reste nécessaire jusqu'à un an après les dernières menstruations. Car si le risque de grossesse chez les femmes de plus de 50 ans est quasi nul, il n’est pas inexistant. Même après interruption de la contraception hormonale (pilule, injection, stérilet hormonal) et apparition de la ménopause, il est recommandé de passer pendant une année encore à un contraceptif non hormonal.

Retour au sommaire

Quels sont les symptômes caractéristiques de la ménopause ?

La baisse de production d’hormones pendant les années de transition peut entraîner l’apparition de certains symptômes. Mais rien ne permet de prédire dans quelle mesure ils surviendront. Les symptômes varient d’une femme à l’autre. Ils peuvent être d'intensité différente et ne pas être ressentis de la même façon par chacune.

Manifestations typiques


  • Menstruations variables et irrégulières (ex. pertes de sang plus ou moins abondantes, cycle menstruel plus long ou plus court).
  • Sueurs (nocturnes).
  • Bouffées de chaleur, ou « vapeurs » : brusques hausses de température, courtes et soudaines, généralement ressenties au niveau du visage, du cou et de la poitrine, et souvent accompagnées de palpitations.
  • Sécheresse vaginale et douleurs durant les rapports sexuels.
  • Les symptômes suivants ne sont pas à exclure :
    • douleurs musculaires et aux articulations ;
    • fatigue ;
    • irritabilité ;
    • troubles de l’humeur ;
    • troubles du sommeil.

On parle souvent d’un effet domino, un symptôme en entraînant un autre. Les sueurs nocturnes peuvent ainsi entraîner des troubles du sommeil, qui entraînent, à leur tour, fatigue et troubles de l’humeur.

La ménopause n'est pas toujours en cause


Certains symptômes ne sont pas en tant que tels imputables à la ménopause.

  • Fatigue, irritabilité et idées noires sont souvent liées à d’autres circonstances présentes à cette période :
    • attention plus intense portée aux (beaux-)parents ;
    • perte des parents ou du partenaire ;
    • enfants qui quittent la maison.
  • Les bouffées de chaleur et/ou la transpiration excessive peuvent également être liées à :
    • une activité trop importante de la glande thyroïde ;
    • une consommation excessive d’alcool ;
    • l’utilisation d’antidépresseurs ou de vasodilatateurs.
  • Les pertes de sang irrégulières peuvent être un signe de la péri-ménopause, mais peuvent trahir également d’autres affections.

Avant d’imputer ces symptômes à la ménopause, le médecin commencera par exclure toutes les autres causes.

Retour au sommaire

Que faire contre les symptômes de la ménopause ?

Plusieurs comportements peuvent être adoptés afin de mieux supporter les symptômes liés à la ménopause.

Mode de vie sain


Un mode de vie sain permet de contrer les effets de la ménopause. Les deux principaux piliers sont une alimentation saine et une activité physique suffisante (au moins trente minutes par jour).

Une attitude positive


Une attitude positive permettrait également de réduire les symptômes. Vous gagnerez ainsi à considérer la ménopause comme le début d’une nouvelle phase de vie pleine de défis.

Réduire les bouffées de chaleur


Certaines mesures simples permettent de limiter l’apparition des bouffées de chaleur :

  • préférez les vêtements en coton aux vêtements synthétiques ;
  • réduisez votre consommation d’alcool, d’aliments trop épicés, de café et de thé ;
  • diminuez la température de votre chambre à coucher et n’utilisez pas de literie synthétique ;
  • augmentez votre activité physique.

Éviter les relations sexuelles douloureuses


Si le vagin n’est pas suffisamment humide pendant la relation sexuelle, un peu de salive ou un lubrifiant peuvent offrir une solution. Les lubrifiants sont en vente, sans prescription, dans les grandes surfaces ou en pharmacie.

Efficacité des produits naturels non démontrée


Le houblon, le soja, les graines de lin, les graines de tournesol, le ginseng et les autres produits naturels sont souvent mis en avant pour contrer les symptômes de la ménopause de par leurs effets potentiellement comparables à ceux des œstrogènes. Leur efficacité n’a cependant pas été suffisamment démontrée. Certains produits ont même des effets secondaires s’ils sont pris sous forme concentrée (comprimés).

De même, l’utilité des vitamines et minéraux n’est pas prouvée. Ils font parfois même plus de mal que de bien.

Retour au sommaire

Quand consulter votre médecin ?

D’un point de vue purement médical, les symptômes de la ménopause ne doivent pas être traités. N’hésitez cependant pas à consulter le médecin généraliste si ces plaintes deviennent gênantes.

Dans quelle situation consulter le médecin ?


Dans les situations suivantes, une visite chez le médecin s’avère nécessaire :

  • les menstruations sont plus fortes et s’accompagnent de caillots de sang ;
  • les menstruations durent plus de sept jours ou au moins deux à trois jours de plus que d’habitude ;
  • l’intervalle entre deux épisodes de règles est inférieur à 21 jours ;
  • vous constatez des saignements intermédiaires ;
  • vous constatez des pertes de sang après les rapports sexuels.

Retour au sommaire

Comment traiter les symptômes de la ménopause ?

Les symptômes de la ménopause disparaissent généralement d’eux-mêmes et ne requièrent que rarement un traitement médical.

Traitement hormonal


Les médicaments ne s’avèreront nécessaires que si les symptômes perturbent considérablement le fonctionnement quotidien. La plupart du temps, un traitement hormonal est prescrit. Son utilisation doit toutefois être bien considérée vu ses avantages et inconvénients. Si les traitements hormonaux réduisent potentiellement les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, ils augmentent le risque de développer un cancer du sein et des maladies vasculaires.

Il est donc préférable d’interrompre l’utilisation des traitements hormonaux après six mois environ.

Les traitements hormonaux ne sont plus prescrits pour éviter les fractures osseuses. Et les hormones n’aident pas davantage contre la fatigue, la dépression, les plaintes musculaires et aux articulations.

Somnifères et calmants


Les somnifères et calmants ne sont pas à recommander. S’ils permettent de réduire temporairement les symptômes, ils n’en traitent pas la cause et ont également des inconvénients.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne