AccueilMaladiesListe des maladies

Molluscum contagiosum

Les mollusca contagiosa sont des « petites verrues papuleuses arrondies » discrètes de couleur chair que l’on retrouve typiquement chez les jeunes enfants, provoquée par un virus de la famille des poxvirus. Les adultes n’ayant auparavant jamais développé d’anticorps suite à une contamination par ce virus, peuvent également contracter des mollusca. Étant donné que le molluscum contagiosum est causé par un virus différent, il ne s’agit en fait pas de vraies verrues.

Questions fréquemment posées

Quelle en est la cause ?

La cause relève donc d’une infection par le virus du molluscum contagiosum.

Le virus est transmis via un contact direct avec les petites papules. La propagation vers d’autres parties du corps est aussi possible par contact direct.

Le virus peut également se propager via les objets (par exemple les essuie-mains), les surfaces contaminées et éventuellement via l’eau (par exemple l'eau du bain).

Le molluscum contagiosum est très contagieux. Lorsqu’un enfant dans une famille contracte le virus, il est presque inévitable que les autres enfants contractent également le virus.

Les papules disparaissent d’elles-mêmes si le corps a développé suffisamment d’anticorps. Cela peut prendre jusqu’à deux ans. Juste avant de disparaître, les papules s’enflamment et une petite croûte se forme. Si elles disparaissent de cette manière, les papules ne laissent pas de cicatrice.

Retour au sommaire

Quels en sont les symptômes ?

Le molluscum contagiosum se présente sous forme de petits nodules lisses, couleur chair ou transparents. Le nodule peut parfois avoir une petite fossette en son centre.

Les papules peuvent apparaître séparément mais, la plupart du temps, elles apparaissent en petits groupes allant de quelques-unes à plusieurs dizaines.

On les rencontre surtout sur le torse, au niveau des membres et du visage. Toutefois, par contamination d’un endroit à l’autre, on peut les rencontrer partout sur le corps. Suite à une relation sexuelle avec une personne contaminée, les papules peuvent, chez les adultes, apparaître au niveau de l’abdomen, l’intérieur des cuisses et les organes génitaux.

Les papules peuvent provoquer des démangeaisons et, dans environ un cas sur dix, des lésions eczémateuses et des irritations. Chez les enfants ayant des prédispositions aux allergies, de fortes réactions eczémateuses peuvent être observées.

Complications


Chez les enfants présentant des défenses immunitaires affaiblies, les papules peuvent rapidement se propager et apparaître à plusieurs endroits.

Si les papules s’ouvrent après les avoir grattées, une infection bactérienne supplémentaire peut apparaître.

Retour au sommaire

Que faire soi-même ?

Le molluscum contagiosum est inoffensif. Il n’est dès lors pas nécessaire de le traiter.

En cas de réaction eczémateuse, il est toutefois possible d’hydrater la peau avec une lotion pour le corps.

Prenez également les précautions nécessaires afin d’éviter la propagation et les complications.

  • Lavez-vous toujours les mains suite à un contact avec les papules.
  • Essayez d’éviter que votre enfant ne gratte les papules. Si vous n’y parvenez pas, veillez à toujours couper les ongles très courts et à les garder les plus propres possibles.
  • Une fois les papules ouvertes par le grattement, une infection bactérienne peut apparaître. Il est alors conseillé de les désinfecter (par exemple avec de la povidone iodée dans l’eau) et de les couvrir.

Retour au sommaire

Quand faut-il consulter un médecin ?

Les papules disparaissent d’elles-mêmes mais la personne contaminée reste néanmoins contagieuse pour les autres.

Consultez votre médecin :


  • lorsque plusieurs papules apparaissent à un endroit où le contact direct avec la peau est inévitable ;
  • lorsque les papules deviennent très nombreuses ;
  • en cas de forte réaction eczémateuse des papules rendant la peau environnante rouge et squameuse, avec une sensation très sèche ;
  • lorsqu’une infection supplémentaire apparaît, reconnaissable à la rougeur de la peau environnante, quelque peu gonflée, douloureuse et avec une sensation de chaleur.

Traitement


Le molluscum contagiosum est inoffensif et finit par disparaître de lui-même. Cela peut néanmoins prendre jusqu’à deux ans. Durant cette période, vous êtes contagieux pour les autres. Étant donné le risque de contagion chez les autres enfants, un traitement est recommandé dans un nombre croissant de cas.

Le traitement peut consister en un « curetage » des papules sous anesthésie locale. Étant donné qu’il n’est pas toujours facile d’endormir suffisamment de manière locale, le curetage peut être légèrement douloureux. Les papules peuvent également être gelées. Cela crée une sensation de brûlure et peut être très douloureux pour les enfants. Il est conseillé de préparer votre enfant à cela.

Le traitement du molluscum contagiosum peut laisser de légères cicatrices.

Retour au sommaire

Comment prévenir le molluscum contagiosum ?

Il y a peu de choses à faire pour éviter la contamination par le virus.

Afin de minimiser le risque de contamination, il faut éviter tout contact direct avec les papules. Mais cela n’est pas simple. Lorsqu’un enfant au sein d’une famille a été contaminé, le risque est grand que les autres enfants contractent également le virus si ceux-ci n’ont pas développé précédemment d’anticorps contre le virus. Afin de limiter le risque de contamination, il est conseillé que chaque membre de la famille utilise son propre essuie. Il est également déconseillé de prendre un bain dans la même eau.

Afin de lutter contre une propagation chez un enfant atteint du virus, il est conseillé de sécher les endroits couverts de papules en dernier et de laver l’essuie à 60°. Veillez également à éviter que l’enfant ne gratte les papules.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi