AccueilMaladiesListe des maladies

Reflux gastro-œsophagien ou brûlant

Le reflux se caractérise principalement par une sensation de brûlure à l’estomac ou dans la poitrine, une régurgitation acide et un goût amer dans la bouche.

Lorsqu’on souffre de reflux, une partie du contenu de l’estomac remonte dans l’œsophage.

L’œsophage, ce conduit qui mène la nourriture de la bouche à l’estomac, n’est pas conçu pour résister aux sucs gastriques (substances très acides) produits par l’estomac et qui aident à digérer les aliments. Le reflux gastro-œsophagien risque donc de causer des lésions à l’œsophage.

Quelles sont les causes du reflux ?

Dans la plupart des cas, le reflux gastro-œsophagien provient d’un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur.

Le sphincter est l’anneau musculaire situé à la jonction entre l’estomac et l’œsophage. Il doit normalement laisser passer la nourriture vers l'estomac et empêcher qu’elle ne remonte dans l’autre sens.

En cas de reflux, cette valve protectrice s’ouvre de manière inopportune et laisse alors remonter le contenu de l’estomac.

Retour au sommaire

Quelles sont les personnes à risque ?

Les personnes atteintes d’une hernie hiatale (la remontée d’une partie de l’estomac dans la cage thoracique) peuvent souffrir de reflux.

Chez le nourrisson, le reflux est fréquent car le sphincter n’est pas encore tout à fait efficace.

Les personnes obèses ou en surpoids, les personnes âgées ainsi que les fumeurs risquent également d’en souffrir.

Les femmes enceintes se plaignent aussi d’avoir souvent « le brûlant ». Ceci s’explique par le fait que le fœtus exerce une pression sur l’estomac.

Retour au sommaire

Quelles conséquences peut-il engendrer ?

Douloureux et désagréable, le reflux peut nuire à la qualité de vie.

Une exposition prolongée de l’œsophage aux substances acides de l’estomac peut entraîner une œsophagite (inflammation).

Le reflux peut provoquer des ulcères et des plaies sur la paroi de l’œsophage, qui peuvent engendrer un rétrécissement de l’œsophage et causer des difficultés à avaler. Dans certains cas, plus rares, des cellules de la paroi de l’œsophage peuvent se transformer en cellules pré-cancéreuses.

La dentition souffre également des remontées acides qui attaquent l’émail.

Le reflux peut aussi être à l’origine des crises d’asthme, sans raison allergique.

On note encore d’autres conséquences comme une voix enrouée, une perte de poids, une mauvaise haleine persistante, un mal de gorge ou une toux chronique, des expectorations (parfois avec du sang), des douleurs pendant la déglutition…

Retour au sommaire

Comment se soigner ?

A défaut de guérir cette affection, il est toutefois possible d’en atténuer les symptômes.

Concernant l’alimentation, on n’a jamais pu démontrer qu’un aliment précis était responsable du reflux. Les aliments les plus souvent pointés sont le café, le chocolat, les aliments gras et épicés, les boissons gazeuses, les agrumes, les tomates, le lait, les oignons et la menthe. En fonction de votre propre expérience, il convient donc d’éviter ceux qui vous indisposent, tout en gardant une alimentation équilibrée.

Vous pouvez diminuer le reflux et en soulager les symptômes en suivant ces quelques conseils :

  • fractionnez les repas ;
  • évitez de vous allonger après les repas ;
  • ne portez pas de vêtements trop serrés ;
  • surélevez votre lit du côté de la tête ;
  • dormez sur le côté gauche.

Certains médicaments soulagent également les effets indésirables du reflux, mais ne les guérissent pas.

Outre les anti-acides en vente libre, d’autres molécules comme les inhibiteurs de pompe à protons peuvent être efficaces.

Enfin, certains cas de reflux peuvent être traités grâce à une intervention chirurgicale.

Retour au sommaire

En collaboration avec www.mongeneraliste.be

Voir aussi