AccueilMaladiesListe des maladies

Toxoplasmose

La toxoplasmose, également appelée maladie du chat, est une maladie infectieuse provoquée par le Toxoplasma gondii, un parasite qui se transmet facilement au contact des excréments de chats. Chez les personnes en bonne santé, la toxoplasmose passera généralement inaperçue. Elle est de ce fait considérée comme bénigne, sauf pendant la grossesse. Elle peut en effet se transmettre au foetus via le placenta et comporte alors bien plus de risques.

Quelles sont les causes de la toxoplasmose ?

Si la toxoplasmose se transmet facilement au contact des excréments de chats, elle se transmet également par l’ingestion de nourriture contaminée par le parasite. La contamination est également possible si vous portez vos mains souillées directement à votre bouche ou qu’elles entrent en contact avec certains aliments que vous mangez.

Les principales sources de contamination


  • contact avec les excréments de chats ;
  • contact avec de la terre contaminée et donc également par la consommation de légumes crus non nettoyés ;
  • ingestion ou préparation de viande crue.

Les femmes enceintes peuvent quant à elles transmettre le parasite au fœtus via le placenta.

Retour au sommaire

Quels sont les symptômes de la toxoplasmose et les traitements ?

Chez les personnes en bonne santé, la maladie passe souvent inaperçue. De légers symptômes apparaissent parfois comme de la fatigue, un gonflement indolore des ganglions du cou, une éruption cutanée ou de la fièvre. Il arrive également que la maladie se manifeste par une infection des structures postérieures de l’œil, ou par une augmentation du volume du foie ou de la rate.

Les personnes immunodéprimées peuvent présenter des symptômes plus sévères comme une inflammation des organes (ex. cœur, poumon, foie). Une encéphalite ou un abcès cérébral peuvent se développer.

Chez le fœtus en revanche, la maladie peut provoquer de graves malformations, pouvant entraîner éventuellement sa mort et donc induire une fausse-couche.

  • En cas d’infection pendant le premier trimestre de la grossesse, la toxoplasmose peut provoquer de très graves malformations chez le fœtus, comme des lésions oculaires entraînant des problèmes de vue, la cécité, la surdité, des malformations cérébrales et des troubles du développement.
  • En cas d’infection durant le troisième trimestre de la grossesse, l'enfant peut – après la naissance – développer les symptômes de la toxoplasmose comme de la fièvre, des éruptions cutanées, de l’anémie, une augmentation de volume du foie ou de la rate ou une infection oculaire.

Comment traiter la toxoplasmose ?


  • Chez un adulte en bonne santé, le diagnostic n’est généralement pas posé, faute de symptômes typiques. Les risques sont très limités et les personnes en bonne santé et qui ne sont pas enceintes n’ont pas besoin de traitement.
  • En cas d’infection oculaire, un traitement local à base de corticostéroïdes, associé à des antibiotiques, peut s’avérer nécessaire.
  • Les personnes dont la résistance est fortement diminuée doivent être traitées à l'aide d'une combinaison d'antibiotiques.
  • Les femmes enceintes qui contractent la maladie se voient également prescrire un traitement antibiotique afin de limiter autant que possible la transmission au fœtus.

Retour au sommaire

Comment prévenir la toxoplasmose ?

Toute personne ayant contracté la toxoplasmose développe des anticorps et est immunisée à vie contre la maladie.

La plupart des femmes enceintes ne sachant pas si elles sont immunisées, un examen sanguin sera pratiqué en début de grossesse afin de le vérifier. Si vous n’avez jamais contracté la maladie précédemment, vous n’avez pas d’anticorps et présentez par conséquent un plus grand risque de contamination. De bonnes mesures de précaution s’imposent pour éviter une infection.

Quelques mesures de précaution...


  • Faites preuve de prudence au contact des chats et demandez à votre partenaire de nettoyer la litière.
  • Ne mangez pas de viande crue ou mal cuite.
  • Lavez abondamment les planches à découper, ustensiles de cuisine, vos mains et vos ongles après tout contact avec de la viande crue.
  • Lavez et pelez soigneusement tous les légumes. Faites particulièrement attention aux légumes plus difficiles à nettoyer comme la salade.
  • Ne mangez jamais de légumes crus si vous n’avez pas la certitude qu’ils ont été soigneusement lavés. Choisissez plutôt des légumes cuits, sans danger, lorsque vous mangez à l’extérieur.
  • Pelez vos fruits ou lavez-les minutieusement.
  • Portez des gants si vous travaillez au jardin afin de ne pas entrer en contact avec de la terre ou du sable souillé.
  • Lavez-vous régulièrement les mains.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne