AccueilMaladiesListe des maladies

Varicelle

La varicelle est une maladie infantile très contagieuse, qui se caractérise essentiellement par des cloques qui démangent énormément. Presque tout le monde développe la maladie en étant enfant. Ensuite, on est en principe protégé à vie.

Quels sont les symptômes de la varicelle ?

Maladie extrêmement contagieuse, la varicelle est provoquée par le virus varicelle-zona. Apparaissent alors des tâches rouges qui se transforment progressivement en cloques et démangent fortement.

Origine


La varicelle est provoquée par le virus varicelle-zona. Il est véhiculé par les gouttelettes libérées en toussant, en éternuant ou en se mouchant. Un contact direct avec le liquide contenu dans les cloques est également contagieux.

Une personne n’ayant jamais eu la varicelle qui entre en contact avec un malade a de fortes chances d'être contaminée. Le virus peut être transmis durant une période allant de 2 jours avant l’apparition des premiers symptômes jusqu’au moment où toutes les cloques sont sèches. Si vous attrapez le virus, il faut en moyenne 2 à 3 semaines pour remarquer les premiers symptômes.

Des symptômes plutôt contraignants


Globalement, les enfants ayant la varicelle ne se sentent pas très malades. Les adultes sont en revanche souvent plus malades s’ils n’ont pas développé la maladie en étant enfants.

Généralement, des tâches rouges sur la peau sont le premier symptôme de la varicelle. Après quelques heures, elles deviennent des cloques, qui peuvent démanger fortement. Quelques jours après, les cloques sèchent et se couvrent d’une croûte qui tombe spontanément par la suite. Les dernières traces disparaissent après une dizaine de jours.

Les premières cloquent apparaissent le plus souvent sur le buste. Elles se propagent ensuite partout, et même parfois dans la bouche et sur les yeux, ce qui peut être douloureux. Une fièvre peut accompagner ces éruptions cutanées.

Retour au sommaire

Quand consulter un médecin ?

Comme, chez la plupart des enfants, l’infection évolue doucement et guérit spontanément, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin.

Vous devez voir un médecin si :

  • vous n’êtes pas certain qu’il s’agit de la varicelle ;
  • votre enfant est gravement malade ;
  • certaines blessures sont très infectées (rougeur, douleur, tuméfaction, pus) ;
  • votre nouveau-né a la varicelle ;
  • vos défenses sont affaiblies et vous êtes en contact avec quelqu’un qui a la varicelle ;
  • vous êtes enceinte et n’avez jamais eu la varicelle ou été en contact avec quelqu’un qui l’avait.

Retour au sommaire

Que faire soi-même ?

Comme la varicelle guérit spontanément, un traitement médical est superflu. Éviter de gratter est le meilleur conseil à appliquer.

Quelques conseils


Les démangeaisons sont parfois pénibles, mais elles ne sont pas graves. Il n’existe hélas pas de remède efficace et sûr. N’appliquez en tout cas pas de produit apaisant de votre propre initiative.

Il est également important d’éviter de gratter les cloques, car cela peut entraîner des cicatrices ou des infections sévères. Coupez dès lors les ongles de l’enfant bien courts, nettoyez-les et faites porter à l’enfant des gants en coton que vous laverez régulièrement. Désinfectez également les cloques intactes avec une solution à 60% d’alcool, ce qui les fera sécher plus rapidement.

En cas de blessures douloureuses dans la bouche, la glace peut offrir un soulagement ; en cas de fièvre un remède à base de paracétamol.

Il existe aussi un vaccin contre la varicelle, mais le Conseil supérieur de la santé ne recommande pas une vaccination systématique.

Retour au sommaire

La varicelle durant la grossesse est-elle dangereuse ?

Si vous êtes enceinte et avez déjà eu la varicelle, pas de danger car votre corps a déjà formé des anticorps. En revanche, si vous ne l'avez jamais eue, soyez prudente !

Vous êtes enceinte et avez déjà eu la varicelle


La plupart des femmes ont eu la varicelle en étant enfant et possèdent donc des anticorps contre le virus. Tout nouveau contact avec le virus est donc sans conséquences.

Vous êtes enceinte et n'avez jamais eu la varicelle


Les femmes enceintes n’ayant pas encore développé la varicelle doivent être prudentes. Si elles sont contaminées, elles sont souvent très malades et courent un risque accru d’infection pulmonaire.

Les risques pour le bébé


Une infection entre la 13e et la 20e semaine est par ailleurs dangereuse pour le fœtus, qui peut subir des dommages au niveau de la peau, des yeux, du système nerveux, des bras et des jambes. Si la mère est infectée autour de la naissance, le bébé peut aussi souffrir d’une forme sévère de varicelle, avec un risque accru de complications, voire de décès.

Retour au sommaire

Direction médicale de la Mutualité chrétienne