AccueilMaladiesListe des maladies

Varices

Les varices sont la conséquence d’une insuffisance veineuse ou d’une mauvaise circulation sanguine. Elles sont une déformation de la veine sous la surface de la peau.

Les varices, c'est quoi ?

Les varices peuvent apparaître en cas d’insuffisance veineuse ou de mauvaise circulation sanguine. Les veines ne parviennent dès lors pas bien à renvoyer le sang vers le cœur.

Le sang stagne alors dans la veine, la fait gonfler, l’endommage et la dilate. Elle est donc bleutée, déformée et fait saillie sous la surface de la peau.

Les varices se situent en général le long des jambes, sur la vulve ou le scrotum. Elles sont fréquentes, inesthétiques et parfois douloureuses, mais rarement graves.

Retour au sommaire

Quelles sont les causes des varices ?

Ce dysfonctionnement peut provenir d’une ou de plusieurs des causes suivantes :

  • Une déficience des valvules situées à l’intérieur des veines. Ce sont des sortes de petits clapets qui servent à empêcher le sang de refluer et de stagner dans les veines lors de son trajet de retour vertical vers le cœur ;
  • Une détérioration de la paroi des veines. Celles-ci perdent alors de leur élasticité et de leur tonus ou deviennent trop perméables ;
  • Un manque d’exercice physique : lorsqu’on contracte les muscles des mollets, cela exerce une pression extérieure, qui aide le sang à remonter vers le cœur.

Retour au sommaire

Quels sont les symptômes des varices ?

Différents symptômes peuvent traduire l’apparition de varices.

Plusieurs signes peuvent annoncer le développement de varices : des sensations de lourdeur dans les jambes, des fourmillements, des démangeaisons ou des crampes dans les mollets, des chevilles ou des pieds qui gonflent.

Dans la plupart des cas, ces symptômes sont accentués le soir ou après une longue période debout ou assis sans bouger.

Souvent, des varicosités apparaissent avant les varices. Elles sont moins saillantes, touchent de plus petites veines et dessinent une sorte de toile d’araignée bleutée sous la surface de la peau.

Complications


Les varices sont rarement graves mais certaines complications peuvent toutefois survenir :

  • de petits vaisseaux peuvent se rompre sous la peau. Celle-ci prend alors une couleur brunâtre ;
  • apparition de très douloureux ulcères brunâtres sur la peau. Cela se produit souvent près des chevilles et est assez difficile à guérir ;
  • formation d’un caillot et inflammation de la veine (phlébite). Cela peu provoquer une douleur localisée, une sensation de chaleur, un gonflement et un durcissement de la veine. Cette thrombophlébite superficielle risque de se compliquer en thrombophlébite profonde, voire en embolie pulmonaire si le caillot devait migrer vers les poumons. Une consultation médicale s’impose alors de manière urgente.

Retour au sommaire

Quelles sont les personnes concernées ?

Les varices concernent plus souvent les femmes que les hommes. Elles sont également favorisées par un manque d’exercice physique, l’âge, la surcharge pondérale…

Généralement, les varices apparaissent chez les personnes qui ont une prédisposition héréditaire.

Certaines conditions de vie ou de travail peuvent également favoriser leur apparition, comme par exemple le fait de rester debout sans bouger ou assis pour une durée assez longue.

L’âge est également un facteur non négligeable. Après 50 ans, le développement de varices est plus fréquent.

Les femmes sont plus touchées que les hommes. En effet, les changements hormonaux (juste avant les règles), la grossesse ou la ménopause contribuent à l’apparition des varices.

Les varices apparues pendant la grossesse disparaissent en général dans les 3 mois suivant l’accouchement.

La surcharge pondérale, l’exposition des jambes à la chaleur, le manque d’exercice… peuvent également en être responsables.

Retour au sommaire

Quelles sont les solutions contre les varices ?

Le traitement des varices varie selon la gravité de la situation.

Les varices sont permanentes : on ne peut les guérir. Mais on les soulage efficacement.

Une bonne hygiène de vie permet de les retarder ou de les diminuer. Une alimentation sans abus de sel est un bon début. Au travail comme ailleurs, pensez à bouger vos pieds et vos chevilles, à varier les positions, à ne pas croiser les jambes lorsque vous êtes assis. Surélevez vos jambes quand vous en avez l'occasion (si possible 3 à 4 fois par jour, entre 15 et 30 minutes).

Pour soulager la gêne et les douleurs liées aux varices, vous pouvez placer vos jambes et vos chevilles sous l'eau froide.

L’efficacité à long terme des médicaments ainsi que des divers produits à base de plantes disponibles sur le marché n’a pas été démontrée. Ils sont prescrits en général pour retarder l’apparition des varices ou en soulager les symptômes.

Le médecin généraliste peut conseiller le port de bas de contention ou de compression (« bas à varices »). Ceux-ci soulagent la douleur et préviennent l’apparition de nouvelles varices.

A un stade précoce, le traitement par sclérothérapie consiste à injecter un produit irritant dans la veine (ou dans les varicosités), afin d'entraîner sa fermeture (sa sclérose). La veine se résorbe alors peu à peu, en général sans laisser de traces. Ce traitement – un peu désagréable –, réalisé en cabinet par un médecin formé à cette technique, doit parfois être recommencé plusieurs fois. Si les résultats sont d’ordinaire satisfaisants, cela n’empêche cependant pas l'apparition de nouvelles varices à d'autres emplacements.

Différentes interventions chirurgicales sont également possibles. Elles consistent à enlever la veine (stripping), si possible via de petites incisions, ou à la détruire (par laser ou radiofréquence notamment). Certaines de ces opérations nécessitent une hospitalisation.

Retour au sommaire

En collaboration avec www.mongeneraliste.be