AccueilMaladiesMédicamentsMédicaments fréquemment utilisés

Somnifères (benzodiazépines)

Les somnifères ne sont indiqués que dans le cas où l'activité diurne se trouve perturbée par une insomnie récurrente. Ils ne sont à utiliser que durant une courte période - en principe pas plus longtemps que deux semaines - et doivent toujours aller de pair avec l'application de conseils destinés à bien dormir ainsi qu'une bonne hygiène de sommeil.

Les benzodiazépines s'utilisent de préférence uniquement en cas d'insomnie aiguë sévère. N'en consommez que s'ils vous sont expressément conseillés par votre médecin.

Si vous êtes enceinte, si vous souhaitez tomber enceinte ou si vous allaitez, il est préférable de demander au préalable à votre médecin ou votre pharmacien si la prise de ces médicaments vous est autorisée.

Effets

Les benzodiazépines peuvent vous aider à vous endormir plus rapidement et à dormir plus longtemps. Ils peuvent également faire en sorte que vous vous sentiez temporairement plus calme, et ainsi vous permettre de mieux dormir. Toutefois, dans certains cas, ils peuvent perturber les phases naturelles du sommeil et nuire ainsi à sa qualité. Un usage prolongé peut également provoquer une accoutumance.

Les benzodiazépines agissent en général plus de 8 heures, ce qui a pour effet que la substance s'accumule dans l'organisme. L'usage de ces produits à l'action prolongée augmente la somnolence diurne et les troubles de la concentration.

Les somnifères réduisent la capacité de réaction. Avant de prendre le volant ou de participer à d'autres activités nécessitant une attention soutenue, consultez votre médecin ou votre pharmacien. Évitez également de consommer de l'alcool dans la mesure où la combinaison des deux substances peut réduire davantage encore votre capacité de réaction.

Effets secondaires au début du traitement

Surtout au début du traitement, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • Envies de dormir diurnes, somnolence, fatigue ;
  • sensation d'engourdissement musculaire ;
  • mouvements involontaires et maladroits ;
  • vertiges ;
  • maux de tête ;
  • sensation altérée ;
  • vision double.

Ces symptômes disparaissent en général d'eux-mêmes.

On observe, surtout chez les personnes âgées, un risque de chute accru ainsi qu'une perte temporaire de mémoire (quelques heures après la prise) pouvant donner lieu à d'étranges comportements.

Effets secondaires pendant toute la durée du traitement

Des douleurs gastro-intestinales (par exemple des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales, parfois un goût amer) peuvent survenir pendant toute la durée du traitement.

En outre, les personnes âgées et les enfants peuvent être particulièrement sujets aux effets suivants :

  • confusion ;
  • perception auditive et visuelle de choses inexistantes ;
  • cauchemars ;
  • agitation, inquiétude ;
  • irritabilité ;
  • agression, accès de colère.

Si ces effets secondaires se manifestent, prenez contact avec votre médecin.

Autres somnifères

Outre les benzodiazépines, d'autres médicaments sont utilisés pour favoriser le sommeil.

Ces substances ne sont recommandées que si votre activité de la journée est perturbée par le manque de sommeil. Ne les utilisez que durant une brève période, idéalement une à deux semaines maximum, tout en respectant nos conseils pour mieux dormir et en ayant une bonne hygiène du sommeil.

Mélatonine

La mélatonine est une hormone. Son action contre les troubles du sommeil est toutefois limitée. On sait encore peu de choses concernant son innocuité présumée. Cette substance est prescrite pour un traitement à court terme de l’insomnie chez les plus de 55 ans.

Antihistaminique H1

Certaines substances contre l’allergie sont parfois utilisées en cas d’insomnie. Au début du traitement principalement, vous pouvez parfois vous sentir un peu somnolent durant la journée. Ces substances ne peuvent pas être utilisées si vous allaitez.

Herbes

Des indications limitées montrent que certaines herbes sont efficaces. Mais souvent, les données sont rares et leur efficacité est acceptée sur la base de l’expérience et de leur usage dans le temps. Les herbes qui facilitent le sommeil ne sont pas dangereuses. On ne connait en effet pas d’effets secondaires fréquents ou majeurs. Mais si vous ressentez malgré tout des effets secondaires, parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien.

Direction médicale de la Mutualité chrétienne

Voir aussi